Avocat-associé

Sophie, avocat avec contrat PLCISophie, 42 ans, est associée dans un cabinet de taille moyenne. Malgré de confortables revenus, elle ne peut guère épargner pour une pension complémentaire. Pour elle, la PLCI constitue une première étape dans son plan retraite.

Supposons que Sophie gagne en fin de carrière, à la veille de sa retraite, 75.000 € par an et qu’elle ait versé une prime annuelle de 2.000 € dans un contrat PLCI*.

Quel montant Sophie recevra-t-elle à la fin de ce contrat, quand elle aura 67 ans ?**
Sa pension légale minimale (pour une carrière complète) sera de 12 x 1.120,86 € ou 14.650,34 € par an ; autrement dit, son revenu de remplacement ne représentera que 19,53 % de son revenu avant sa retraite.
En outre, elle recevra une pension complémentaire de 4.482,55 € par an (le capital de 59.172,94 € + la participation bénéficiaire de 8.065,24 € = 67.238,18 €, réparti sur 15 ans***).

La PLCI combinée avec la pension légale augmentera le revenu de remplacement de 25,51 %.

Calculez ce qu’une PLCI ordinaire peut représenter pour vous.

 

Quel est l’impact d’une PLCI avec un capital pension à 67 ans comme revenu de remplacement ?

 

*Outre un contrat PLCI ordinaire, il est possible de conclure un contrat PLCI sociale.
**Simulation (basée sur 67 ans) : au 01.01.2018, PLCI ordinaire avec couverture décès, un rendement de 1,75 % compte tenu de 3 % de frais/an et une estimation de participations bénéficiaires de 1 %.
***Les pensionnés belges vivent en moyenne une quinzaine d’années après l’âge de la retraite. Dans notre exemple, nous divisons donc le capital de 67.238,18 € par 15 et nous obtenons un montant de 4.482,55 €.